Pascal Adant

SCENARISTE / REALISATEUR

Né à Soignies le 8juillet 1971

Diplômé en photographie

Filmographie :

1997 : Excès de vitesse, animation, 35mm, 3’, couleur, autoproduit,. Sélectionné à.Média 10/10 et diffusé à la télévision (RTBF, Canal +, Arte)

1998 : Dérapages, animation, 35mm, 5’, couleur, producteur: Magic Film Diffusé en salles devant Astérix et Obélix, 1001 Pattes. Diffusion télévision (RTBF, Canal +) Sélectionné à la 38è Semaine de la Critique à Cannes 1999 et primé du « Petit Rail d’Or» Prix Canal + Belgique au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles, 1999 Ouverture Festival « Le Court en Dit Long », à Paris. Sélectionné à Sydney, Rio de Janeiro, Stains, Clermont-Ferrand.,,

1999 : Destination Londres. fiction, 9’, couleurs, autoproduit avec le soutien de PBC Pictures pour la finition, avec Jean—Paul Comart. Sélectionné au 7ème (vitrine du cinéma indépendant. Cannes 2000), ouverture de la Quinzaine du Cinéma Francophone (Paris) ; diffusion TV (RTBF, TV5) ; sélectionné à Média 10/10, Festival du Film à Gand, Panorama au Festival de Bruxelles.

2001 : BOUM! , animation, 5’30”, couleurs producteur Ambiances... avec le soutien de Thème Six et de la Communauté française de Belgique. Coup de coeur de la Semaine de la Critique pour la Nuit la + Courte CANNES 2001, sélectionné pour le Festival « Le Court en Dit Long», Paris.

Et différents courts métrages en vidéo,

En tournage:

FATE animation N/B de 6’ en 35 mm produite par PBC Pictures avec l’aide du Centre de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique et de la Province du Hainaut. Coproduit par les asbl Thème Six, Ambiances et Sogny Filins

En préparation

Ma Bonne Etoile long métrage fiction-animation, 80 min,, 35mm

Disponibles chez P.B.C. Picture:
animation
comedie
5 minutes
2001
BOUM
Réal: Pascal Adant

Pendant la guerre, une bombe se plante dans le sol... sans exploser! Et elle a beau hurler, gesticuler... rien à faire. Elle ne peutqu'assister aux combats, impuissante, jusqu'à ce que la guerre se termine. C'est alors que deux garnements la découvrent...

Thierry Zamparutti